Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Balade milanaise

J'ai une confession à vous faire. Les élections approchent, et pour la première fois de mon existence, je ne sais pas pour qui je vais voter. Et ce qui est tragique, c'est que je suis loin d'être le seul à ne pouvoir faire un choix. Dernièrement, je suis par exemple allé à un incentive à Milan où j'ai abordé cette question avec d'autres personnes. Et j'ai été frappé de voir que pas mal de gens partageaient le même point de vue : ils reconnaissaient toute la gravité du prochain vote, mais étaient encore indécis. Dans les faits, aucun challenger ne leur semblait être une bonne solution. Le manque de choix n'est pourtant pas à la source du problème. Les candidats nous soumettent au contraire des orientations pour le moins divergentes. Entre l'austérité totale de Fillon et le programme en creux de Macron, tout semble à première vue aller pour le mieux. Mais ce serait nier une réalité : aucun des candidats principaux n'a l'air d'avoir de solutions réelles ; aucun ne répond aux attentes. Fillon, le parfait exemple du politicien véreux et moraliste ? Macron qui se prend pour un messie mais n'a aucune idée à lui ? Hamon, qui sort de l'argent de nulle part ? Marine, qui pense qu'abandonner l'euro est une bonne idée ? D'après moi, ces candidats fument la moquette : ils proposent des solutions surréalistes. Et chacun d'eux nous mènera au désastre, en fin de compte. Du coup, quelle est la solution à tout ça ? La réponse est qu'il n'y en a aucune : les candidats favoris sont tous de mauvais choix. Du coup, je crois que je vais m'intéresser aux petits candidats dont on entend pour l'instant très peu parler. Ils peinent à exister dans un paysage politique qui favorise largement les grands partis, mais qui sait ce qu'il en sera sous peu. D'une part, lorsque ces élections commenceront vraiment, l'égalité de temps de parole va remuer les choses : ces individus seront alors sous les projecteurs. Puis si suffisamment d'électeurs ne supportent plus tous ces gens qui se réclament anti-systèmes mais sont de purs animaux politiques, les candidats vraiment anti-système pourraient s'attirer de nombreux votes. Ces élections sont bien assez folles pour ça ! Quoi qu'il en soit, cet incentive était très agréable. Voilà le site de l'agence qui l'a préparé, si vous voulez jeter un oeil. Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture du site sur cette expérience incentive à Milan qui est très bien fait sur ce sujet.

Les commentaires sont fermés.